L’évaluation des risques professionnels est une obligation pour chaque entreprise, peu importe sa taille ou son secteur d’activité. Cette évaluation est matérialisée par le Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER), plus communément appelé « Document Unique ». Mais qui est véritablement en charge de sa création? C’est ce que nous allons clarifier dans cet article.

Qu’est-ce que le document unique ?

D’abord, il est important de comprendre l’importance du Document Unique. Il s’agit d’un outil essentiel pour la prévention des risques professionnels, permettant d’identifier, d’évaluer et de classer les risques auxquels les salariés peuvent être exposés. Il permet ainsi de mettre en place des actions préventives adéquates.

Selon le Code du travail (Article R4121-1), le chef d’entreprise est le principal responsable de la création et de la mise à jour du Document Unique. Il est tenu de garantir la sécurité et la santé de ses salariés, ce qui passe par une évaluation régulière des risques professionnels et la mise en œuvre de mesures de prévention.

Qui peut y avoir accès ?

Toutefois, la création du Document Unique ne se fait pas en vase clos. Le chef d’entreprise peut, et doit, impliquer différentes parties prenantes. Par exemple, les représentants du personnel et le Comité Social et Économique (CSE) ont un rôle consultatif dans l’élaboration de ce document. De plus, le médecin du travail et d’autres organismes peuvent apporter leur expertise pour aider à identifier et évaluer les risques.

Dans les entreprises de plus grande taille, un responsable sécurité ou un coordinateur en prévention des risques peut être désigné pour se charger de cette tâche. Cependant, la responsabilité finale reste toujours entre les mains du chef d’entreprise.

Une aide extérieure si besoin

En outre, des prestataires externes spécialisés dans la prévention des risques professionnels peuvent être sollicités pour aider à l’élaboration du Document Unique. Ils offrent une vision extérieure et experte, pouvant contribuer à une évaluation plus complète et objective des risques.

En conclusion, bien que la responsabilité de la création du Document Unique incombe en premier lieu au chef d’entreprise, sa réalisation nécessite une collaboration étroite entre différents acteurs de l’entreprise et, éventuellement, des prestataires externes. Il s’agit d’un travail d’équipe visant à garantir un environnement de travail sûr et sain pour tous.